MES COUPS DE ♥ 


 

Blog mode et voyage » Grossesse - maternité » Cap des 1 an passage au lait de croissance – réponses à vos questions

Cap des 1 an passage au lait de croissance – réponses à vos questions

Cap des 1 an passage au lait de croissance - réponses à vos questions

LE LAIT DE CROISSANCE BIOSTIME


Avant de vous expliquer pourquoi il est nécessaire de donner du lait de croissance à votre enfant à partir de ses 1 an je veux vous expliquer pourquoi nous avons fait le choix de la préparation infantile de la marque Biostime.

Les préparations infantiles Biostime sont bio, fabriquée en France, le lait est récolté localement dans des fermes ayant une agriculture raisonnée (petites fermes, soin des animaux, bien être …).

Pour info la marque est vendue en pharmacie.
Cap des 1 an passage au lait de croissance - réponses à vos questions

VOS QUESTIONS


En décembre j’ai eu l’opportunité d’assister à une masterclass avec la marque en présence d’un gastro-pédiatre afin de répondre à toutes les interrogations que l’on peut avoir sur l’alimentation du bébé et notamment sur le lait infantile.

Je vous ai proposé en amont de la masterclass de me poser toutes les questions sur le sujet, voici les réponses.

 

A quoi sert le DHA* dans le lait Biostime ?

consommation de DHA* contribue au développement normal de la vue des nourrissons jusqu’à 12 mois.

 

J’ai lu que la réglementation exigera un apport en DHA* précis dans les laits infantiles en 2020. Good Goût n’a pas attendu. Comment se positionne Biostime sur le sujet ?

Depuis le lancement de la marque Biostime, toutes nos formules contiennent du DHA, bien avant que cela soit exigé par la nouvelle réglementation. Cependant, pour répondre à la nouvelle norme de 2020, nous devons augmenter ce taux et ce sera chose faite dans les nouvelles formules qui seront produites à partir de février 2020.

 

Est-ce que les laits biostime sont mieux tolérés par les enfants que les autres laits

Chaque enfant a ses spécificités, et trouvera le lait qui lui convient le mieux.

Il faut avoir en tête que le cadre réglementaire est déjà très strict pour assurer des formules de qualité pour tous les enfants nourris avec des formules infantiles. Mais chaque marque fait des choix qui peuvent aller au-delà de la réglementation, en ajoutant des ingrédients autorisés mais optionnels. Chez Biostime, nous avons par exemple ajouté à nos formules :

De la crème de lait qui permet d’apporter sans huile de palme de l’acide palmitique en quantité et en qualité et d’optimiser le profil lipidique

Du DHA* qui contribue au développement normal de la vue des nourrissons jusqu’à 12 mois et est obligatoire à partir de 2020 avec de l’ARA**

L’alliance de fibres FOS et de Bifidobacterium infantis pour un effet symbiotique

 

Existe-t-il un lait Biostime sans PLV ?

Nous n’avons pas ce type de formule dans notre gamme aujourd’hui.

 

Existe-t-il un lait biostime anti-RGO ?

Oui, nous proposons un Lait AR épaissi avec de la caroube qui convient aux nourrissons présentant des régurgitations sévères/persistantes

 

Quelle garantie supplémentaire pour le lait biostime ?

En effet, tous les laits infantiles doivent respecter la réglementation en vigueur pour assurer le bon développement des bébés.

Néanmoins, les acteurs peuvent choisir d’aller au-delà de la réglementation en intégrant à leur formule des ingrédients non obligatoire mais aux bénéfices prouvés, comme c’est le cas pour Biostime qui apporte un profil nutritionnel de qualité via :

    • Un apport en acide palmitique de qualité avec la crème de lait
    • Du DHA, présent seulement dans une formule sur 5 aujourd’hui
    • L’alliance de fibres FOS et de Bifidobacterium infantis

De plus Biostime propose également une gamme locale, faite en normandie, à la coopérative Isigny sainte mère, avec un lait collecté à 100km autour de la coopérative auprès de 27 fermes bio. Cela nous assure ainsi une excellente traçabilité et nous permet de privilégier le circuit court. Biostime est aussi une gamme bio et répond ainsi à une double réglementation : celle du l’alimentation infantile et celle de l’agriculture biologique : il répond aux mêmes exigences de composition et de sécurité que les préparations classiques, mais est fabriqué à partir d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Le lait de vache est par exemple collecté dans le respect du bien-être des animaux : l’élevage est extensif, les soins homéopathiques et phyto sont privilégiés à l’usage d’antibiotiques (le lait d’une vache qui aurait été traitée pour sa survie par antibiotique ne sera pas utilisé pour les préparations infantiles), et les animaux sont nourries uniquement à l’herbe et au fourrage, sans stimulateurs.

 

Quelle est la différence de cahier des charges entre un lait bio et non bio ?

Le lait infantile bio répond à une double réglementation : celle du l’alimentation infantile et celle de l’agriculture biologique : il répond aux mêmes exigences de composition et de sécurité que les préparations classiques, mais est fabriqué à partir d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Le lait de vache est par exemple collecté dans le respect du bien-être des animaux : l’élevage est extensif, les soins homéopathiques et phyto sont privilégiés à l’usage d’antibiotiques (le lait d’une vache qui aurait été traitée pour sa survie par antibiotique ne sera pas utilisé pour les préparations infantiles), et les animaux sont nourries uniquement à l’herbe et au fourrage, sans stimulateurs. Le lait infantile bio se soumet donc à une double réglementation, gage de qualité.

 

Avez-vous votre propre usine ou une usine partenaire. Si partenaire, comment l’avez-vous choisie ?

Nous travaillons main dans la main avec la coopérative Isigny Sainte-Mère, partenaire historique du groupe qui a été choisie pour la qualité de ses produits laitiers reconnue en France mais aussi sa localisation clé en Normandie, un terroir réputé, et une vision commune vers des modes de productions plus respectueux.

 

Chez Biostime, le 1er ingrédients est du lactosérum (vs. lait écrémé pour les autres). Pourquoi ?

Le lait maternel est l’alimentation idéale pour le nourrisson. Biostime s’en inspire pour ses formules. Le lait maternel contient deux types de protéines : les protéines de lactosérum, majoritaires et les caséines en moindre quantité (1). Le lait de vache a une composition en protéines inverse avec plus de caséines et moins de protéines de lactosérum.(1) Pour être plus proche du lait maternel, Biostime utilise un ingrédient issu du lait de vache riche en protéines de lactosérum. Le lait écrémé apporte les caséines et est donc mis en moindre quantité.

 

La société est détenue par des chinois. Est-ce un rachat ou est-ce que ça a toujours été le cas ?

Cela a toujours été le cas : la marque Biostime a d’abord été commercialisée en Chine mais toujours avec une production localisée en France.

 

Les trouve-t-on facilement en vente ? Pourquoi que pharmacie ?

Vous pouvez retrouver notre gamme de formules 1er, 2ème et 3ème âge en pharmacie, parapharmacie, dans les magasins bio, en ligne sur notre boutique en ligne boutique.biostime.Fr, et enfin sur Amazon. La formule AR n’est disponible qu’en pharmacie.

 

Quelle éthique par rapport à la rémunération des agriculteurs qui travaillent pour Biostime ?

Isigny reste un partenaire et est libre de fixer le prix du lait des producteurs, Néanmoins, la Coopérative pratique des rémunérations justes et satisfaisantes et les agriculteurs biologiques en particulier reçoivent des primes pour récompenser l’effort fourni et l’exigence de ce type d’agriculture.

 

Quels contrôles par rapport à l’aluminium (retrouvé dans certains laits)

Toutes nos productions de lait infantile Biostime (1er âge, 2e âge, 3e âge et AR) font l’objet d’un contrôle extrêmement rigoureux (environ 250 contrôles/production)

Depuis plusieurs années, nous avons pris en considération le sujet des huiles minérales aromatiques et nous n’utilisons aucun composé d’huiles minérales. Les contrôles qui ont été réalisés montrent que nous n’avons aucune trace détectable d’huiles minérales aromatiques dans nos laits infantiles.

En complément, dans le cadre de nos actions d’amélioration continue, sachez que nous faisons régulièrement évoluer nos plans de contrôle afin de vous garantir des recettes exemplaires. Soyez assuré que tous nos produits sont conformes aux réglementations françaises et européennes applicables en matière de sécurité sanitaire des aliments.

 

Est-ce qu’ils retirent leurs veaux aux vaches pour avoir du lait

Les éleveurs respectent la charte des bonnes pratiques qui garantissent le bien être des vaches.

 

Nécessite de la taurine dans la compo ?

Nous n’avons pas de taurine dans nos laits. Car il n’y a pas de consensus scientifique clair démontrant la valeur ajoutée de cet ingrédient d’un point de vue nutritionnel. En ce qui concerne les additifs, notre lait en contient au sens technique du terme, comme l’ensemble des laits infantiles. Le but principal de ces « additifs » est de fortifier le lait en vitamines et minéraux qui sont indispensables pour bébé.

 


QUESTIONS GENERALES SUR LA NUTRITION DE L’ENFANT DE 0 A 3 ANS


Questions sur le lait 3ème âge versus autres laits (lait de vache, de chèvre, de brebis, jus végétaux)

Pour un enfant de 3 ans, du lait le matin et au gouter ? À partir d’1 an quelle quantité donner par jour max / minimum ? Que le matin ou matin et soir ?

Entre 1 et 3 ans les besoins de l’enfant sont encore très différents de ceux de l’adulte (2). Le lait 3ème âge est conseillé dans son alimentation à hauteur minimale de 360 ml par jour (3), soit un grand biberon de 350 ml le matin ou 2 biberons de 250 ml le matin et au goûter. Astuce : Si l’enfant de 1 à 3 ans est à la crèche, on peut se renseigner sur l’organisation des repas au cours de la journée. Si le biberon du goûter n’est pas prévu, ce biberon manquant peut être donné le soir. Tout simplement.

Il est recommandé d’apporter à l’enfant l’ensemble du lait 3ème âge et des autres produits laitiers à hauteur de 500-800ml/jour(4).

 

Par quoi remplacer les biberons de lait quand mon fils ne prend pas au moins 500ml par jour ?

Entre 1 et 3 ans les besoins de l’enfant sont encore très différents de ceux de l’adulte (2). Le lait 3ème âge est conseillé dans son alimentation à hauteur minimale de 360 ml par jour (3), soit un grand biberon de 350 ml le matin ou 2 biberons de 250 ml le matin et au goûter. Astuce : Si l’enfant de 1 à 3 ans est à la crèche, on peut se renseigner sur l’organisation des repas au cours de la journée. Si le biberon du goûter n’est pas prévu, ce biberon manquant peut être donné le soir. Tout simplement.

Au total, il est recommandé de lui donner 500 à 800ml/jour de produits laitiers (dont lait 3ème âge) (4). On peut donc lui donner en complément de son biberon des yaourts ou du fromage. L’introduction du lait de vache, en remplacement du lait 3ème âge, est recommandée à 3 ans quand son alimentation est bien diversifiée (5).

 

Lait de croissance ou lait entier à partir de 12 mois ? Pourquoi le lait de croissance est nécessaire ? Lait infantile jusqu’à 3 ans lobbie ou pas ? Le lait de vache est-il vraiment adapté pour les petits humains ?

Après 1 an, c’est l’apprentissage des « vrais » repas pour l’enfant. Mais son petit organisme étant toujours en construction, ses besoins ne sont pas encore ceux d’un adulte (2). Il a notamment besoin d’une alimentation riche en fer, en vitamine D et en « bonnes graisses » (dont les oméga 3) pour aider à la croissance de ses os et au développement de son cerveau et de son système immunitaire (6–8). Il doit aussi avoir un apport en protéines adapté pour protéger ses petits reins pas encore pleinement fonctionnels (9).

Le lait 3e âge est recommandé par la Société Française de Pédiatrie (10). ll permet de mieux couvrir les besoins nutritionnels des enfants entre 1 et 3 ans. Son taux de lipides et ses teneurs en fer et en vitamine D sont nettement supérieurs à ceux du lait de vache et l’apport de protéines est réduit de moitié !(3)

 

Y-a-t-il besoin de « remplacer » l’allaitement exclusif après 12 mois ? Si oui, comment ?

L’allaitement maternel est l’alimentation idéale pour le nourrisson. Il est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé de manière exclusive jusqu’aux 6 mois de l’enfant puis en parallèle de la diversification de son alimentation jusqu’à ses 2 ans (11).

Quand la maman ne peut ou ne veut plus allaiter, le lait 3e âge est recommandé par la Société Française de Pédiatrie(10). ll permet de mieux couvrir les besoins nutritionnels des enfants entre 1 et 3 ans. Son taux de lipides et ses teneurs en fer et en vitamine D sont nettement supérieurs à ceux du lait de vache et l’apport de protéines est réduit de moitié ! (3)

 

A partir de quel âge peut-on donner du lait de vache ?

L’introduction du lait de vache, en remplacement du lait 3ème âge,  est recommandée à 3 ans quand son alimentation est bien diversifiée (5). Cependant, il n’y a pas besoin de faire ce changement le jour de son anniversaire des 3 ans, la consommation de lait 3ème âge peut être poursuivie après, il n’y a pas de contrindication.

 

Quels besoins spécifiques à partir de 12 mois et jusqu’à quand ?

Après 1 an, c’est l’apprentissage des « vrais » repas pour l’enfant. Mais son petit organisme étant toujours en construction, ses besoins ne sont pas encore ceux d’un adulte (2). Cette croissance se poursuit jusqu’à l’âge de 18 ans, il a donc besoin d’apports en vitamines et minéraux différents de ceux d’un adulte jusqu’à cet âge.

 

On m’a dit que c’était mieux de donner du lait de brebis, car l’animal est + petit que la vache et le lait créé + proche des besoins de l’humain. Est-ce vrai ?

Tous les laits infantiles doivent respecter la réglementation en vigueur contrôlant leur composition pour assurer le bon développement des bébés, quelque soit leur source de matière première (lait de vache, lait de chèvre…).

Lorsque les mamans ne peuvent ou ne veulent pas allaiter, les laits infantiles sont donc recommandés par la Société Française de Pédiatrie jusqu’aux 3 ans de l’enfant (10). Ils permettent de mieux couvrir ses besoins nutritionnels. Leur taux de lipides et leurs teneurs en fer et en vitamine D sont nettement supérieurs à ceux du lait de vache et l’apport de protéines est réduit de moitié ! (3)

 

Lait entier ou lait ½ écrémé ensuite ? Jusqu’à quand doit-on donner du lait infantile et après à quoi passe-t-on ?

Lorsque les mamans ne peuvent ou ne veulent pas allaiter, les laits infantiles sont recommandés par la Société Française de Pédiatrie jusqu’aux 3 ans de l’enfant (10). Ils permettent de mieux couvrir ses besoins nutritionnels. Leur taux de lipides et leurs teneurs en fer et en vitamine D sont nettement supérieurs à ceux du lait de vache et l’apport de protéines est réduit de moitié ! (3)

L’introduction du lait de vache, en remplacement du lait 3ème âge,  est recommandée à 3 ans quand son alimentation est bien diversifiée (5). Cependant, il n’y a pas besoin de faire ce changement le jour de son anniversaire des 3 ans, la consommation de lait 3ème âge peut être poursuivie après, il n’y a pas de contrindication.

Il n’existe pas de recommandation sur le type de lait à donner ensuite, l’important étant que l’enfant ait une alimentation diversifiée avec des apports de différents produits laitiers.

 

Peut donner du lait de chèvre ou riz à partir d’1 an ?

Bébé de 12 mois, problème de reflux, allaité + diversification. Quand peut-on passer au lait de vache demi écrémé ou encore au lait végétal ? Bébé de petit poids, en dessous de la courbe, il dort encore beaucoup sur moi ou tête en arrière.

Après 1 an, c’est l’apprentissage des « vrais » repas pour l’enfant. Mais son petit organisme étant toujours en construction, ses besoins ne sont pas encore ceux d’un adulte (2). Il a notamment besoin d’une alimentation riche en fer, en vitamine D et en « bonnes graisses » (dont les oméga 3) pour aider à la croissance de ses os et au développement de son cerveau et de son système immunitaire  (6–8). Il doit aussi avoir un apport en protéines adapté pour protéger ses petits reins pas encore pleinement fonctionnels  (9).

Le lait 3e âge est recommandé par la Société Française de Pédiatrie (10). ll permet de mieux couvrir les besoins nutritionnels des enfants entre 1 et 3 ans. Son taux de lipides et ses teneurs en fer et en vitamine D sont nettement supérieurs à ceux du lait de vache et l’apport de protéines est réduit de moitié ! (3)

L’introduction du lait de vache ou d’autres animaux (chèvre, brebis, ânesse, jument) , en remplacement du lait 3ème âge,  est recommandée à 3 ans quand son alimentation est bien diversifiée (5). Cependant, il n’y a pas besoin de faire ce changement le jour de son anniversaire des 3 ans, la consommation de lait 3ème âge peut être poursuivie après, il n’y a pas de contrindication.

Les jus végétaux ou boissons végétales telles que les « laits de soja », « lait d’amande », « lait de coco », « lait de riz » ne sont pas les équivalents nutritionnels du lait de vache. Ils ne peuvent donc pas remplacer la consommation de formules infantiles. Leur utilisation exclusive peut conduire à des carences Il ne faut pas les confondre avec les formules infantiles à base de protéines de soja ou de riz qui peuvent être utilisées dans certains cas sur conseil d’un professionnel de la santé (5). Les jus végétaux peuvent être introduits à partir de 6 mois dans le cadre d’une alimentation diversifiée comme aliments complémentaires mais non comme substituts des produits laitiers d’origine animale.

 

Est-il vraiment nécessaire de donner un lait d’origine animale ?

L’allaitement maternel est l’alimentation idéale pour le nourrisson. Il est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé de manière exclusive jusqu’aux 6 mois de l’enfant et en parallèle de la diversification alimentaire jusqu’à ses 2 ans ou plus (11).

Lorsque les mamans ne peuvent ou ne veulent pas allaiter, les laits infantiles sont recommandés par la Société Française de Pédiatrie jusqu’aux 3 ans de l’enfant (10). Ils permettent de mieux couvrir ses besoins nutritionnels.

Les jus végétaux ou boissons végétales telles que les « lait de soja », « lait d’amande », « lait de coco », « lait de riz » ne sont pas les équivalents nutritionnels de laits animaux et ne sont pas adaptés aux besoins du nourrisson (5). Ils ne peuvent donc pas remplacer la consommation de formules infantiles. Leur utilisation exclusive peut conduire à des carences.Il ne faut pas les confondre avec les formules infantiles à base de protéines de soja ou de riz qui peuvent être utilisées dans certains cas sur conseil d’un professionnel de la santé (5). Les jus végétaux peuvent être introduits à partir de 6 mois dans le cadre d’une alimentation diversifiée comme aliments complémentaires mais non comme substituts des produits laitiers d’origine animale.

 

Est-ce que le lait infantile ce n’est pas du marketing après tout ?

Tous les laits infantiles doivent respecter la réglementation en vigueur pour assurer le bon développement des bébés. Néanmoins, les marques peuvent choisir d’aller au-delà de la réglementation en intégrant à leur formule des ingrédients non obligatoires mais permettant d’avoir une composition plus proche du lait maternel, alimentation idéale pour le nourrisson.

Lorsque les mamans ne peuvent ou ne veulent pas allaiter, les laits infantiles sont donc recommandés par la Société Française de Pédiatrie jusqu’aux 3 ans de l’enfant (10). Ils permettent de mieux couvrir ses besoins nutritionnels. Leur taux de lipides et leurs teneurs en fer et en vitamine D sont nettement supérieurs à ceux du lait de vache et l’apport de protéines est réduit de moitié ! (3)

 

Autres questions posées de différentes manières mais qui demandent la même réponse

L’avantage du bio par rapport au non bio ? Le lait infantile bio est-il plus exigeant que le lait infantile classique ? Si oui, de quelle(s) manière(s) ? On m’a dit que non donc j’aimerais vraiment être fixée sachant qu’on prend que du bio pour notre fille. 

Les standards qualité sont déjà hyper élevés pour un lait infantile. Pourquoi choisir du bio ?

Le lait infantile bio répond à une double réglementation : celle du l’alimentation infantile et celle de l’agriculture biologique : il répond aux mêmes exigences de composition et de sécurité que les préparations classiques, mais est fabriqué à partir d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Le lait de vache est par exemple collecté dans le respect du bien-être des animaux : l’élevage est extensif, les soins homéopathiques et phyto sont privilégiés à l’usage d’antibiotiques (le lait d’une vache qui aurait été traitée pour sa survie par antibiotique ne sera pas utilisé pour les préparations infantiles), et les animaux sont nourries uniquement à l’herbe et au fourrage, sans stimulateurs. Le lait infantile bio se soumet donc à une double réglementation, gage de qualité.

 

D’où viennent les intolérances au lait de vache ? D’où viennent les intolérances chez les nourrissons ?

L’intolérance au lait de vache vient d’une allergie des enfants aux protéines contenues dans le lait. Leur système immunitaire a l’impression que ces protéines sont mauvaises pour leur santé et les attaque comme si c’était un microbe et qu’il devait lutter contre une infection, déclenchant une réaction allergique. C’est une allergie commune (14).

 

Quelle alternative au lait de vache quand intolérance ? Quel lait choisir pour un enfant iplv ?

Des formules infantiles APLV sont disponibles sur le marché. Elles contiennent des protéines spécifiques qui ne déclenchent pas de réactions allergiques. Aujourd’hui seules sont disponibles les formules d’hydrolysats extensifs des protéines de lait de vache sur le marché français (15). Un suivi régulier de la croissance et de l’alimentation de l’enfant avec un professionnel de santé est nécessaire en cas d’intolérance au lait de vache.

 

Est-ce gênant pour mon bébé si je change de marque de lait infantile ? Pouvons-nous changer régulièrement de marque de lait ?

Pour tout changement de marque de formules infantiles, demandez le conseil d’un professionnel de santé.

 

Transition d’un lait à un autre

Faut-il passer au lait 2ème âge à partir de 6 mois, ou bien attendre qu’un enfant fasse un repas entièrement diversifié (sans lait) ?

Le lait 2ème âge est adapté aux besoins nutritionnels de l’enfant dès ses 6 mois et peut accompagner la poursuite de la diversification de son alimentation (5).

 

Quand passer au lait 2ème âge ? A quoi est-ce lié ?

L’allaitement maternel est l’alimentation idéale pour le nourrisson. Il est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé de manière exclusive jusqu’aux 6 mois de l’enfant et en parallèle de la diversification de son alimentation jusqu’à ses 2 ans ou plus (11). Lorsque les femmes ne peuvent ou ne veulent pas allaiter, les laits infantiles sont recommandés par la Société Française de Pédiatrie jusqu’aux 3 ans de l’enfant (10).

Entre 4 et 6 mois commence la diversification de l’alimentation de bébé. Le lait n’est plus sa seule alimentation, d’autres aliments contribuent maintenant aussi à couvrir ses besoins pour qu’il continue à bien grandir. La composition du lait 2ème âge est donc modifiée par rapport au lait 1er âge pour accompagner la diversification de l’alimentation de l’enfant tout en répondant à ses besoins dès ses 6 mois (5).

 

Le lait de suite est-il obligatoire si un enfant a une bonne alimentation à côté (avec d’autres laitages) ?

L’allaitement maternel est l’alimentation idéale pour le nourrisson. Il est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé de manière exclusive jusqu’aux 6 mois de l’enfant et en parallèle de la diversification alimentaire jusqu’à ses 2 ans ou plus  (11).

Lorsque les femmes ne peuvent ou ne veulent pas allaiter, les laits infantiles sont recommandés par la Société Française de Pédiatrie jusqu’aux 3 ans de l’enfant. Ils permettent de mieux couvrir ses besoins nutritionnels (10). Leur taux de lipides et leurs teneurs en fer et en vitamine D sont nettement supérieurs à ceux du lait de vache et l’apport de protéines est réduit de moitié ! (3)

L’introduction du lait de vache, en remplacement du lait de croissance, est recommandée à 3 ans quand son alimentation est bien diversifiée (5). Cependant, il n’y a pas besoin de faire ce changement le jour de son anniversaire des 3 ans, la consommation de lait 3ème âge peut être poursuivie après, il n’y a pas de contrindication.

Le lait de suite est donc recommandé en parallèle d’une alimentation diversifiée à côté (dont autres laitages à l’exception du lait de vache ou laits d’autres animaux (chèvre,

 

A partir de quel âge on passe au lait de croissance ? Certaines marques disent 10 mois et d’autres 12 ?

Le lait de croissance peut être consommé à partir des 10 mois de l’enfant.  Cependant, il n’y a pas besoin de faire ce changement le jour de ses 10 mois, la consommation de lait 2ème âge peut être poursuivie après et la transition peut se faire entre 10 et 12 mois, il n’y a pas de contrindication (5).

 

Quelles sont les principales différences entre un lait 2ème âge et un lait de croissance ?

Le lait 2ème âge est adapté aux besoins des enfants entre 6 et 12 mois et le lait de croissance entre 10 et 36 mois. Après 1 an, c’est l’apprentissage des « vrais » repas pour l’enfant. Il va donc consommer d’autres aliments que la formule infantile en plus grande quantité qui vont lui apporter des vitamines et des minéraux. La formule infantile 3ème âge prend en compte ces apports supplémentaires et a des teneurs en vitamines et minéraux adaptées (5).

 

Lait en poudre ou liquide? C’est quoi le mieux ?

Pour le choix d’un lait infantile, l’important est de regarder sa composition nutritionnelle. Le format poudre ou liquide rend le produit plus ou moins facile d’utilisation selon la situation. L’allaitement maternel est l’aliment idéal pour le nourrisson. Pour les femmes ne pouvant ou ne voulant pas allaiter, n’hésitez pas à prendre conseil auprès de professionnels de santé pour choisir une formule infantile avec la composition nutritionnelle la plus adaptée.

 

Comment faire la transition d’un lait en poudre versus lait en brique ?

Le changement de goût entre un lait en poudre et un lait en brique demande une période d’adaptation pour l’enfant. Comme l’introduction de toute nouvelle saveur, il est recommandé de le faire progressivement avec par exemple seulement le remplacement d’un des deux biberons par jour au début (25).

 

Ingrédients dans les laits infantiles

 

Dans la plupart des laits artificiels, ils ajoutent toujours de l’huile (notamment de l’huile de palme). Pourquoi ?

Les 3 premières années de l’enfant représentent une période de croissance exceptionnelle : sa taille est doublée et son poids quadruplé (16). Son alimentation doit donc lui apporter suffisamment d’énergie et de bons nutriments pour grandir normalement.

50% de l’énergie apportée par le lait maternel provient des lipides qu’il contient (1). Il en existe différents types. Celui qu’on retrouve majoritairement est l’acide palmitique (1) qu’on retrouve naturellement dans l’huile de palme : d’où le fait que certaines marques en ajoutent dans leur formule. Biostime a fait le choix de remplacer l’huile de palme par la crème de lait bio d’Isigny-Sainte-Mère, naturellement riche en acide palmitique avec une structure plus proche du lait maternel.

Les autres huiles végétales ajoutées dans les formules infantiles apportent d’autres types de lipides présents aussi dans le lait maternel :

  • L’huile de coprah apporte des acides gras saturés qui représentent la moitié des lipides présents dans le lait maternel
  • L’huile de tournesol est notamment riche en acide linoléique (17) et l’huile de colza en acide alpha-linolénique (18), 2 lipides essentiels pour le développement du nourrisson

 

Comment cela se fait-il qu’il y ait tant d’ingrédients qui paraissent si peu naturels dans les compos ?

Le lait maternel est l’alimentation idéale pour le nourrisson. Les formules infantiles s’en inspire. Elles utilisent généralement comme matière première le lait de vache. Cependant, le lait de vache et le lait maternel ont des compositions très différentes (1).

Le lait de vache est notamment pauvre en vitamines et minéraux alors que le lait maternel contient toutes les vitamines et une grande quantité de minéraux (1). Dans les formules infantiles, les vitamines et les minéraux sont donc apportés par des ingrédients à part qui vont apparaître avec des noms un peu « compliqués » dans la liste d’ingrédients : « acétate de rétinol », « pyrophosphate de fer »…

De même d’autres ingrédients non présents dans le lait de vache mais naturellement présents dans le lait maternel peuvent être ajoutés dans les formules infantiles : chlorure de choline, inositol, L-carnitine.

Les émulsifiants utilisés ont pour but de stabiliser l’émulsion des matières grasses contenues dans les formules infantiles. Dans Biostime, la lécithine de soja est un ingrédient qui subit des contrôles qualité très stricts en amont et à réception. De plus, elle est certifiée non OGM, et sa consommation par les nourrissons est totalement sûre. Il existe d’autres types d’émulsifiant sur le marché mais à ce jour, la lécithine de soja que Biostime utilise présente toutes les caractéristiques techniques et nutritionnelles qui nous permettent de garantir un produit fini de qualité.

 

J’entends beaucoup parler de DHA, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le DHA* est un oméga 3. C’est un lipide essentiel, il doit nécessairement être apporté par l’alimentation. Il contribue au développement normal de la vue des nourrissons jusqu’à 12 mois.

 

Quel ingrédient est rajouté pour le AR pour l’épaissir ?

La caroube, un ingrédient d’origine naturelle issu de l’arbre le caroubier

 

Pourquoi le lait de croissance est-il sucré ?

Il s’agit d’un sucre naturellement présent dans le lait maternel et dans le lait de vache. Son taux dans le lait de croissance vise à s’approcher de celui qu’on retrouve dans le lait maternel (1), source idéale de lait pour le nourrisson jusqu’à ses 2 ans, en parallèle de la diversification.

 

A quelle température faut-il donner le lait à partir de 3 ans ? Froid, tiède, chaud ?

Entre 1 et 3 ans, le lait 3ème âge peut être donné à température ambiante ou légèrement chauffé à l’aide d’un chauffe-biberon ou en le passant sous l’eau chaude du robinet pour qu’il soit à une température d’environ 37 degrés comme le lait maternel.

 

Cas d’enfants qui ne sont pas bien portants

Qu’est-ce qui engendre les régurgitations ?

En France, 1 enfant sur 2 de moins de 12 mois a des régurgitations 2 fois ou plus par jour pendant au moins 3 semaines consécutives (19,20). Il s’agit d’un processus normal dans le développement de l’enfant, son système digestif étant encore en construction. Les régurgitations s’arrêtent généralement spontanément aux 12 mois de l’enfant (21).

 

Comment traiter un enfant qui fait du RGO ?

Pour réduire les régurgitations, une formule infantile épaissie peut être utilisée plutôt qu’une formule standard. Le tabagisme passif peut aussi causer des régurgitations. Il est donc essentiel de ne pas fumer à proximité de son enfant. En cas de régurgitations persistantes ou d’autres symptômes, prenez conseil auprès de votre pédiatre (21).

 

Existe-t-il un lait spécifique contre les constipations chroniques ?

Il n’existe pas de catégorie de formules infantiles dédiée à la constipation chronique. Cependant certains ingrédients des formules infantiles peuvent aider à réduire la dureté des selles ou accélérer le transit. Demandez conseil à un professionnel de santé.

 

Quel choix de lait quand l’enfant présente des coliques ?

La Société Française de Pédiatrie recommande de poursuivre l’allaitement au sein si l’enfant est allaité par sa mère et d’éviter de changer souvent de lait infantile si l’enfant est nourri de cette façon. Les probiotiques peuvent être utiles. Des recherches scientifiques ont montré un effet bénéfique de certains types de bactéries telles que les bifidobactéries dans l’accompagnement de la prise en charge des coliques (22).

 

Est-ce que le lait de vache peut être impliqué dans des affections pulmonaires ?(pour une petite fille très sujettes aux bronchiolites, qui depuis qu’elle prend du lait de chèvre va beaucoup mieux)

A notre connaissance , aucune étude scientifique ne suggère cela.

 

Si l’enfant a moins faim que d’habitude (malade), faut-il privilégier le lait ou les solides ?

Cela dépend des symptômes mais quand l’enfant est malade, il faut maintenir son régime alimentaire habituel. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre pédiatre.

 

Ma fille de 9 mois a des fécalomes, nous avons changé de lait pour un lait infantile sans PLV, est-ce forcément dû au lait ? Si non, quelles sont les pistes vers lesquelles se tourner ?

Prenez conseil auprès de votre pédiatre.

 

Questions sur d’autres aliments que le lait infantile

Peut-on donner de l’eau du robinet dès la naissance ? Si non, à partir de quel âge ?

Cela dépend de la qualité de l’eau du robinet mais il est généralement recommandé de préférer les eaux en bouteilles avec la mention « Convient pour la préparation des aliments pour nourrisson » pour les 6 premiers mois (23).

 

Quid de l’eau ? Ici Montroucous dès le départ et peur de changer (mon fils à 8 mois). Quelles marques d’eaux sont vraiment OK ?

Il est recommandé d’utiliser des eaux en bouteilles avec la mention « Convient pour la préparation des aliments pour nourrisson » pour les 6 premiers mois de l’enfant (23)

 

C’est OK de donner des probiotiques régulièrement (ex : cure de 3-4 semaines puis pause d’un mois) ?

A la naissance, le bébé possède un microbiote intestinal encore immature et fragile. Ce microbiote se développe jusqu’à ses 3 ans (24). Certains probiotiques ont montré un effet bénéfique sur la maturation du microbiote du bébé, généralement sous forme de cure de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois sans interruption (24). Chaque souche de probiotiques étant différente, demandez conseil à un professionnel de santé.

 


*Acide Docosahexaénoïque
**Acide Arachidonique

Bibliographie
  1. Bocquet A, Bresson J-L, Briend A, Chouraqui J-P, Darmaun D, Dupont C, et al. Les bénéfices pour la santé de l’enfant et de sa mère. Arch pédiatrie. 2005;12(S3):145–65.
  2. EFSA. Dietary Reference Values For Nutrients. Summary report. EFSA Support Publ. 2017;e15121:1–92.
  3. Chouraqui J, Turck D, Tavoularis G, Ferry C, Dupont C. The Role of Young Child Formula in Ensuring a Balanced Diet in Young Children ( 1 – 3 Years Old ). Nutrients. 2019;11(2213):1–19.
  4. Bocquet A, Brancato S. 1 et 3 ans : Besoins nutritionnels de mon enfant. [Internet]. mpedia. 2019 [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://www.mpedia.fr/art-alimentation-equilibree-1-et-3-ans/
  5. Bocquet A. Le lait, pilier de l’alimentation [Internet]. mpedia. 2018 [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://www.mpedia.fr/art-lait-pilier-alimentation/
  6. Delplanque B, Gibson R, Koletzko B, Lapillonne A, Strandvik B. Lipid Quality in Infant Nutrition : Current Knowledge and. JPGN. 2015;61(1):8–17.
  7. Domellöf M, Braegger C, Campoy C, Colomb V, Decsi T. Iron requirements of infants and toddlers. JPGN. 2014;58(1):119–29.
  8. Braegger C, Campoy C, Colomb V, Decsi T, Domellof M, Fewtrell M, et al. Vitamin D in the Healthy European Paediatric Population. JPGN. 2013;56(6):692–701.
  9. Chouraqui JP, Tavoularis G, Simeoni U, Ferry C, Turck D. Food , water , energy , and macronutrient intake of non-breastfed infants and young children ( 0 – 3 years ). Eur J Nutr [Internet]. 2019; Available from: http://dx.doi.org/10.1007/s00394-018-1883-y
  10. Ghisolfi J, Vidailhet M, Fantino M, Bocquet A, Briend A, Darmaun D, et al. Lait de vache ou lait de croissance : quel lait recommander pour les enfants en bas âge (1-3 ans) ? Arch Pédiatrie. 2011;18:355–8.
  11. Allaitement [Internet]. Organisation Mondiale de la Santé. [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://www.who.int/topics/breastfeeding/fr/
  12. ANSES. Lait entier, UHT [Internet]. Ciqual. [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://ciqual.anses.fr/#/aliments/19023/lait-entier-uht
  13. ANSES. Lait de brebis, entier [Internet]. Ciqual. [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://ciqual.anses.fr/#/aliments/19250/lait-de-brebis-entier
  14. Couderc L, Mouterde O, Marguet C. Allergie aux protéines du lait de vache [Internet]. Pas à Pas. 2017 [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://pap-pediatrie.fr/hepato-gastro/allergie-aux-proteines-du-lait-de-vache
  15. Bocquet A, Brancato S. Proposition d’alimentation pour un bébé allergique aux protéines du lait de vache (APLV) [Internet]. mpedia. [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://www.mpedia.fr/art-alimentation-bebe-aplv-mois/?sr=901
  16. WHO. WHO Child Growth Standards [Internet]. [cited 2019 Jul 26]. Available from: https://www.who.int/childgrowth/en/
  17. ANSES. Huile de tournesol [Internet]. Ciqual. [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://ciqual.anses.fr/#/aliments/17440/huile-de-tournesol
  18. ANSES. Huile de colza [Internet]. Ciqual. [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://ciqual.anses.fr/#/aliments/17130/huile-de-colza
  19. Campeotto F, Hospital V, Maigret P. Prevalence and management of functional gastrointestinal disorders in infant - The French ROME study. Poster presented at European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition meeting. Glasgow, Scotland. 2019.
  20. Martigne L, Delaage PH, Thomas-Delecourt F, Bonnelye G, Barthélémy P, Gottrand F. Prevalence and management of gastroesophageal reflux disease in children and adolescents: A nationwide cross-sectional observational study. Eur J Pediatr. 2012;171(12):1767–73.
  21. Lightdale JR, Gremse DA. Gastroesophageal Reflux: Management Guidance for the Pediatrician. Pediatrics. 2013;131(5):e1684–95.
  22. Moulliac JV De. Pleurs “excessifs” ou coliques du nourrisson [Internet]. Société Française de Pédiatrie. [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://www.sfpediatrie.com/grand-public/fiches-patients-focus
  23. Bocquet A, Thiebault G. Quelle eau choisir pour le biberon ? [Internet]. mpedia. [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://www.mpedia.fr/art-eau-biberon/
  24. Milani C, Duranti S, Bottacini F, Casey E. The First Microbial Colonizers of the Human Gut: Composition, Activities, and Health Implications of the Infant Gut Microbiota. Microbiol Mol Biol Rev [Internet]. 2017;81(4):1–67. Available from: https://bit.ly/2rxVSf9
  25. Bocquet A. Le goût, ça s’apprend tôt ! [Internet]. 2015 [cited 2020 Jan 15]. Available from: https://www.mpedia.fr/art-education-gout/

BISOUS BISOUS 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.