MES COUPS DE ♥ 


 

Blog mode et voyage » Grossesse - maternité » Mon troisième trimestre de grossesse et mon accouchement

Mon troisième trimestre de grossesse et mon accouchement

Mon accouchement Anne-Laure Latelierdal blog mode lifestyle

Enfin je vous dévoile la fin me grossesse ici … Gaspard à 9 mois aujourd’hui … il était temps !

Le troisième trimestre s’est plutôt bien déroulé dans l’ensemble, tout comme le second j’ai adoré cette période et adoré être enceinte. Les dernières semaines ont été un peu difficiles physiquement mais globalement tout s’est bien passé.

J’ai eu un arrêt total de travail à la 33 ème et 34 ème semaine (8 mois et demi) suite à un monitoring qui a fait ressortir des contractions très hautes. J’ai eu rendez-vous le lendemain chez ma gynécologue qui m’a mis en arrêt de travail immédiat. J’en ai pleuré. Vous le savez certainement mais je suis à mon compte, mon blog et Instagram sont mon job à temps plein, je n’avais pas encore honoré tous mes contrats ce qui m’a mis un coup au moral. Je ne devais presque plus bouger de mon lit hormis aller à la douche, aux toilettes et manger :/ et cela pendant au moins deux semaines. Tout s’est arrangé, j’ai prévenu mes clients qui ont été très compréhensifs. J’ai repris un rythme de travail vers le 6 décembre et j’ai pu finir mes derniers contrats professionnels. Si j’accouchais à partir de ce moment là il n’y avait plus de risque pour le baby c’est pour cela que j’ai pu reprendre mon activité.

Retrouvez ici mes autres articles sur ma grossesse :

l’annonce et mon premier trimestre de grossesse

&

Mon second trimestre de grossesse.

SYMPTÔMES / MON CORPS / MON POIDS

Bien évidemment j’ai continué à prendre du poids et du ventre. J’ai aussi d’autres petites choses qui sont apparues comme les fabuleuses et incroyables hémorroïdes !!!

Le positif c’est que je perdais moins mes cheveux et je n’ai pas eu de vergetures #bonheur !

Concernant le poids à 6 mois et demi j’étais à +10 kg, vers 8 mois à environ +11,5 kg et je pense que j’ai fini à presque +13 kg (j’ai accouché à une semaine de mon terme).

CE QUE J'AI DU FAIRE À PARTIR DE 6 MOIS

Je vous partage ma TO DO que je m’étais faite à partir de mes 6 mois de grossesse :

– Inscription à la crèche municipale.

– Début des cours de préparation à l’accouchement avec ma sage femme.

– Prendre rdv pour un monitoring.

– Prendre rdv  avec l’anesthésistes pour préparer l’accouchement (péridurale, allergies …).

– Finaliser notre liste de naissance en ligne et la partager à ceux qui veulent la consulter.

– Préparer doucement la chambre, laver les vêtements.

– Préparer doucement nos valises pour la maternité (je l’ai fait quand j’ai été en arrêt à 8 mois et demi de grossesse) Retrouvez mon article sur ce que j’ai mis dans nos valises pour la maternité : les indispensables, les inutiles.

 

En quelques mots les cours de préparation à l’accouchement :

Ils m’ont été indispensables, plus sur le côté rassurant mais m’ont aussi bien servi pour le jour J et l’après.

Le premier cours était sur les contractions, poche des eaux, respiration, gestes pour se détendre … rien de très impressionnant, je n’apprends rien mais le cours d’après était sur l’accouchement avec une mise en situation sur le lit d’accouchement et surtout une cours sur comment pousser. Je ne me souviens plus trop des autres cours dans le détails. Il me semble que j’en ai eu 6 en tout dont 2 avec le papa afin que lui aussi sache comment ça va se passer, comment je peux réagir avant et après l’accouchement ce que lui devra faire lorsque le baby sera là … Le prévenir de la baisse d’hormones et d’éventuel baby blues … JB a aimé avoir ces informations pour le jour J.

Mon accouchement Anne-Laure Latelierdal blog mode lifestyle

Ci-dessus en haut à droite 4 mois de grossesse – en dessous 5 mois … 6 mois, 7 mois, 8 mois, 9 mois puis baby Gaspard ❤︎

Mon accouchement

Je suis très heureuse de partager ça avec vous même si cela pourrait paraitre intime je voulais absolument partager mon expérience. Cela pourra peut être aider ou rassurer certaines d’entre vous. Et c’est aussi un moyen de poser une des plus belles choses qui me soit arrivée avec des mots. Comme un témoignage qui me permettra de ne pas oublier des détails techniques (heures, les contractions …).

Je voulais accoucher le 16 décembre … 16 comme pour le 16 février, mon anniversaire (j’aime les dates et chiffres qui ont un sens !). Le 16 décembre était un dimanche j’avais publié ce boorang sur Instagam. Tout allait hyper bien, en pleine forme, pas une contraction en vue ! Je me suis dit : “Zut, et bien ça ne sera pas pour le 16 et pas pour le 17 non plus vue mon état :/” J’étais hyper vexée et je me disais même que j’accoucherai après terme soit après le 25 décembre !!!

La nuit du 16 au 17 décembre : Je me couche un peu bougon mais toujours au maximum de ma forme. 6h du matin … étrange je sens comme un truc dans mon ventre, est-ce que c’est ça des contractions ? Je ne dis rien (à JB qui dort encore à côté de moi) je me lève, je vais aux toilettes, rien à signaler. Je retourne au lit, je commence à regarder l’espacement de mes contractions environ 10 minutes mais elles sont très courtes et pas très douloureuses.

La bonne nouvelle c’est que nous avons rendez-vous à la maternité à 9h pour le suivi de fin de grossesse. Nous prenons un maximum d’affaires persuadés que c’est le moment. On m’ausculte, on me dit que c’est un faux travail, que je suis ouverte seulement à 1 (je l’étais déjà depuis une semaine) et là on me dit de retourner chez moi (nous habitons à 8 minutes en voiture de la maternité … c’est précis mais j’ai chronométré lors de chaque trajet à la maternité et j’ai fait une moyenne … haha ! ) et qu’il fallait que je revienne jeudi pour mon autre rendez-vous de suivi :/

JB va au travail, moi je rentre, nous sommes un peu septiques. On se demande comment je vais faire pour faire la différence entre du faux et du vrai travail, que mes contractions sont de plus en plus rapprochées et un peu plus longues, nous sommes un peu perdus. Je prends une douche et un Spasfon comme me l’ont conseillé les sages femmes. Ça va un peu mieux mais les contractions sont de plus en plus douloureuses. JB décide de rentrer du travail à 15h, il ne veut pas me laisser toute seule.

Je décide de noter l’heure de mes contractions. (Photo en dessous)

JB est au plus mal car je souffre énormément à chaque contraction. Entre temps j’ai eu ma mère au tel, ma meilleure amie qui a eu 3 enfants et la maternité.

Ma mère : “Retournez à la maternité, il ne faut que tu restes dans le doute.”

Ma meilleure amie : “Ne t’inquiètes pas s’ils t’ont dit que c’était du faux travail, ils ont certainement raison. Rassures toi ça ira. Appelles les une nouvelle fois …”

La maternité : “Prenez une nouvelle douche et des Spasfon et si dans une heure ça ne va pas mieux appelez-nous à nouveau. Si d’ici une heure vous avez très mal, venez .” Dans ma tête je me dis, j’ai déjà très très mal … comment puis-je avoir plus mal !!!!

Avec toutes ces infos nous décidons d’aller à la maternité vers 16h30. Nous y sommes allés en Uber 😉 … sympa d’accoucher à Paris !

 

Ma note faites sur mon Iphone pour noter mes contractions. Ça me fait rire de voir ça car dans la vie je note toujours tout, je fais des listes, des notes en pagaille et j’en ai même fait une pour mes contractions !!! Dites-moi que je ne suis pas folle ?!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les sages femmes sont adorables, elle nous accueillent et m’installent directement en salle d’accouchement. On m’ausculte, ma gynécologue est appelée et on me dit que mon col est ouvert à 3 donc que je ne vais pas accoucher aujourd’hui mais très certainement demain. On me garde à la maternité de toute façon.

Après ça je n’ai plus vraiment de notion d’heure. Je sais que les contractions étaient de plus en plus douloureuses. On me propose la péridurale, je dis oui et là dans ma tête je me dis mais on me fait déjà la péridurale alors que je suis censée accoucher demain … comment je vais faire, je vais passer la nuit ici … bref tout se bouscule dans ma tête. Je fais part de mes doutes à la sage femme qui me répond que je vais accoucher certainement cette nuit. Et là je commence à trembler comme une feuille, je ne réalise pas, je ne me sens pas prête, je ne m’arrête pas de trembler. JB est là pour me rassurer, me faire rire, je souffle.

Ensuite je vais vous épargner les moments d’attente, on m’a fait la péridurale vers 18h. Nous étions tous les deux dans la salle d’accouchement et la sage femme venait régulièrement vérifier mon col.

Vers 22h l’accouchement commence, ça a duré environ 45 minutes. Tout s’est passé de manière traditionnelle (voie basse, pas de forceps au autre) à 23h03 Gaspard est né

Nous avons fait du peau à peau pendant plus d’une heure c’était magique.

La suite je la garde pour nous, nous étions dans une bulle, je ne voulais pas être sur mon téléphone c’est donc JB qui a écrit à nos proches. J’ai mis du temps à revenir sur mon téléphone et sur Instagram.

D’ici quelques semaines je vous rédigerai un article concernant mon corps en post partum que j’ai assez mal vécu et comment j’essai de me réapproprier et accepter mon corps.

Est-ce qu’il y a des mamans ou des futures mamans par ici ?

Belle journée à tous ❤︎


BISOUS BISOUS 



9 Commentaires

  1. Aurelie
    17 septembre 2019 / 19:21

    Très bel article, il m’a ému car m’a rappelé mon accouchement ❤️
    J’ai hâte de lire ton article sur le post partum car personnellement je n’y étais absolument pas préparée !! Au delà du corps et des douleurs (je pense que l’on oublie jamais la première douche après l’accouchement ..) j’ai également eu une énorme nostalgie de ma grossesse, j’ai trouvé le passage de enceinte à pas enceinte extrêmement violent.
    Bien à toi
    Aurelie

  2. Berthou
    17 septembre 2019 / 20:10

    Je ne suis pas future maman mais j’ai adoré cet article. Merci beaucoup Anne-Laure

  3. Tamara
    17 septembre 2019 / 20:57

    Mon rdv avec baby est prévu pour le 4 ou le 5 novembre. A l’epoque de la datation on m’a dit le 5, puis le bébé a poussé vite et là gynéco avait un doute et a dit peut être le 4. Maintenant il s’est calmé niveau taille et se trouve au 40e percentile. J’ai a La fois hâte et j’appréhende un peu: les circonstances de l’accouchement (pas au bureau, pas être seule, avoir la péridurale). Merci d’avoir partagé ton histoire. C’est beau et rassurant et bébé Gaspard est totalement à croquer

  4. Lisa
    17 septembre 2019 / 22:11

    Je ne suis pas maman, ni future maman non plus, mais ton article était incroyable! Si honnête et si émouvant! Je me pose quelques fois la question « comment voudrais-Je accoucher? » « comment cela se passera-t-il ? » la peur de la grossesse et de l’accouchement est propre à chaque femme mais je pense qu’un brouillard continue à flotter autour de ces événements et tous témoignage est un cadeau pour toute celles Qui veulent lever le voile sur l’enfantement pour se rassurer ou être prête le jour J!

  5. Madeleine
    18 septembre 2019 / 01:03

    Mon bébé Gaspard est prévu pour le 4 octobre et va peser 4kg aïe !! J espère accoucher avant mais je veux pas avant le 24 car j aimerais qu il’soit balance 😉 pareil j ai peur de pas distinguer les contractions et plus ça va plus j ai peur de cette nouvelle vie mais ça devient dur à porter
    Merci pour ton partage

  6. Jessica
    18 septembre 2019 / 07:50

    J’ai découvert ton compte Instagram au début de ta grossesse et j’ai tout de suite accroché. Comme Gaspard, mon bébé était prévu pour le 25 décembre et, fait amusant, j’ai également accouché de mon petit Louis le 17 décembre ! En tant que jeune maman, j’aime beaucoup suivre vos aventures. C’est amusant de voir chaque jour, que nos babys évoluent au même rythme et que parfois nous ne sommes pas toutes seules à vivre certaines galères du quotidien 🙂

  7. Marine
    18 septembre 2019 / 09:35

    J’ai accouché il y a plus d’un mois maintenant et ça me touche tjrs autant de lire des récits d’accouchement.
    Moi aussi je fais des listes pour tout alors pour baby il y en a eu des tonnes
    Hâte de lire le prochain article sur le post partum car tout comme toi, je le vis très mal et je ne me reconnais plus
    Belle journée

  8. Auréline
    25 septembre 2019 / 15:46

    Coucou,
    Je te suis toujours sur Instagram sans aller sur ton blog, j’avoue que je cherchais un matelas bébé et je voulais voir si par hasard tu y faisais référence.
    J’ai voulu lire ton dernier article puisque je suis actuellement dans mon dernier trimestre et finalement je me reconnait dans ton histoire. Je suis au repos strict jusqu’à la 35e semaine puis je devrais être au calme pour assurer de passer le cap des 37. J’ai été hospitalisée à 32 semaines et quelques jours pour des contractions en continue et ils ont voulu me garder jusqu’à 33 semaines après la prise d’Adalate. Un petit coup de stress quand même mais qui finalement me fait vraiment réaliser que j’ai un petit bébé à couver et qui ne va plus tellement tarder à arriver.
    Moi aussi je fais pleins de notes sur mon tel, surtout que j’ai tendances à tout oublier en ce moment. Et les contractions je les avaient aussi noté 😉
    Merci pour ton partage! Tellement adorable votre petite famille

  9. Delphine
    30 septembre 2019 / 00:25

    Très chouette cet article. C’est un beau souvenir que de garder une trace écrite par ici., je trouve avec le recul que chaque petits détails et moments qui précède la naissance est ultra précieux, magique et on a envie de ne jamais oublier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.